Obtenir l’agrément maître d’apprentissage

Pour devenir maître d’apprentissage et obtenir l’autorisation de former un apprenti, il faut respecter un certain nombre de critères :

  • soit être titulaire d’un titre ou d’un diplôme de niveau équivalent à celui préparé par l’apprenti(e) et avoir au moins deux années d’expérience professionnelle dans le métier,
  • soit justifier d’au moins trois ans d’expérience professionnelle et d’un niveau minimum de qualification.

Pour vous préparer à cette nouvelle mission, nous vous proposons une formation à l’Institut Régional de Formation des Métiers de l’Artisanat (IRFMA) ou au CFA BTP 66. Au programme : fonction de maître d’apprentissage, recrutement et intégration de l’apprenti, relations avec le centre de formation et évaluation du jeune.

4 bonnes raisons de vous former

  • Améliorer l’intégration de vos apprentis
  • Faciliter le transfert de votre expertise
  • Accompagner la réussite de vos apprentis
  • Diffuser la culture de l’alternance dans l’entreprise

Le cadre légal de l’apprentissage

Que ce soit les particularités du droit du travail relatives aux apprentis, les aides fiscales et financières pour l’entreprise tutrice ou les grilles de rémunération d’apprenti, ce dispositif reste complexe.

Cette formation répond à toutes les interrogations de manière simple et concrète.

Les missions du maitre d’apprentissage

Accueillir et accompagner l’apprenti dans son entreprise, le former au poste de travail en suivant une progression pédagogique adaptée, optimiser vos relations avec les différents partenaires (entreprises, CFA, famille, …), évaluer la progression de l’apprenti.

La formation maître d’apprentissage vous aidera à relever tous ces challenges grâce à l’appropriation d’outils pédagogiques.

Parcours de formation : Maître d’apprentissage

  1. Les missions du maître d’apprentissage
    • Rappel du cadre juridique :
      • Le cadre réglementaire de l’apprentissage
      • Les aides fiscales et financières
      • La rémunération de l’apprenti(e)
    • L’accueil :
      • Les caractéristiques et les spécificités du public jeune
      • L’accueil et l’accompagnement de l’apprenti(e) dans son entreprise : présentation de l’entreprise, des collègues, du poste de travail, des règles et usages internes à l’entreprise, etc…
    • La formation :
      • Les différents profils d’apprentissage et les méthodes correspondantes
      • La transmission de votre savoir- faire selon ces profils.
  2. Le suivi de l’alternance et la visite du CFA
    • Le suivi et l’évaluation de l’alternance :
      • Les outils de liaison entre l’entreprise et le centre de formation d’apprentis.
      • La coordination entre les apprentissages dans l’entreprise et ceux acquis au centre de formation.
      • Le calendrier de la période d’évaluation
      • L’appréciation des comportements en entreprise de l’apprenti(e)
      • L’évaluation de la progression et du degré d’acquisition des connaissances et des compétences de l’apprenant.
    • La visite du CFA
      • Les équipements professionnels
      • L’encadrement pédagogique
  • Doter le maître d’apprentissage d’outils pédagogiques pour transmettre son savoir-faire et encadrer un apprenti.
  • Favoriser la réussite professionnelle de l’apprenti dans son entreprise.

Artisan, créateur(trice) d’entreprise, conjoint(e), auxiliaire familial, salarié(e).

  • Questionnement interactif
  • Explications au tableau
  • Exercices d’application
  • Travail de groupe
  • Distribution de supports pédagogiques
  • Visite du CFA
  • Module Accompagnement de l’apprenant(e) du Brevet de Maîtrise niveau 3.
  • Module maître d’apprentissage du diplôme Encadrant Entreprise Artisanale.